'Le distanciel a été une expérience enrichissante'

Relia Ebiya
-

Voilà quelques mois que nous traversons une crise mondiale sans précédent. En octobre 2019, nous commencions à peine à entendre ce mot, COVID, à l’autre bout de la terre. Nous étions alors loin de nous imaginer les bouleversements que cela engendrerait.

Dans le monde du travail, afin de limiter la propagation du virus, nous avons complètement dû revoir notre organisation. Petites, moyennes et grandes entreprises, écoles, universités, organismes de formation… Tous ont dû s’adapter et mettre en place de nouvelles méthodes de travail et d’organisation. Le télétravail s’est imposé dans le quotidien de milliers de français - un allié pour certain et un challenge pour d’autres.

En l’absence de préparation et de formation adéquates, le travail à distance s’avére difficile à mettre en place. C’est particulièrement vrai pour les organismes de formation, où l’accompagnement des étudiants est crucial.

Je suis étudiante chez Matrice, une association qui propose des programmes de formation à l’entrepreneuriat et à l’innovation. Depuis janvier 2020, je suis la formation Tech Manager afin de maîtriser le développement web et la conception de projet numérique.

Le programme a commencé en présentiel mais, en mars 2020, nous avons comme tout le monde dû nous adapter et passer au distanciel.

La transition a été immédiate d’un point de vue logistique, car une large partie du programme était déjà digitalisée ; les cours, projets, examens et corrections d’examens sont accessibles sur la plateforme Rbean.

Néanmoins, nos mentors se sont heurtés à quelques difficultés liées à la mise en place du télétravail, telles que maintenir le rythme de travail, l’esprit d’équipe, ou prendre en compte la situation de chaque étudiant - car tout le monde n’a pas d’espace adapté au travail chez soi.

En couple et jeune maman, passer au distanciel a été un véritable défi à surmonter. Plus de crèche, plus de travail en présentiel, plus de collègues disponibles. Comment gérer son temps, son organisation, la fatigue ? Comment se motiver pour travailler, maintenir un rythme stable tout en assurant dans mon rôle de maman ?

Je n’avais jamais télétravaillé et j’étais très sceptique au départ. Moi qui aime tant le contact humain, me retrouver à parler avec les autres en visioconférence et à tout gérer via mon ordinateur ou mon téléphone m’angoissait.

Et puis, je m’y suis faite.

J’ai découvert une nouvelle manière de travailler avec des outils en ligne, que ce soit pour la communication via messagerie instantanée (Slack, Discord) ou par visioconférence (GoToMeeting, Whereby, Hangouts) ou encore pour la gestion collaborative de fichiers (Google Drive, Google Documents). Ma préférence reste pour les outils de planification (tels que Trello, Google Agenda, Notions) qui me permettent de rester toujours organisée en ayant rapidement un oeil sur mes objectifs et mes tâches de la journée, des jours, semaines et mois à venir.

Au delà des compétences techniques que ces outils m’apportent, ces nouvelles méthodes d’organisation et d’apprentissage sur mesure m’ont surtout permis de jongler au mieux entre ma vie professionnelle et personnelle.

Finalement travailler à distance a été une expérience très enrichissante car j’ai pu profiter de ma famille, prendre du temps pour moi et surtout continuer mon apprentissage.

La transition du présentiel au distanciel aurait pu être un frein majeur au développement de nos compétences, mais nous sommes maintenant mieux équipés pour faire face aux mutations du travail. Au lieu de pâtir de la situation, nous avons eu l’occasion de nous préparer aux nouveaux modes de travail ainsi que de développer les compétences nécessaires pour nous adapter au marché de l’emploi actuel.

Parce que le monde du travail ne sera plus jamais comme avant.